Région Lyonnaise
06 - 58 - 50 - 95 - 39
musicrogz@gmail.com

[ARTICLE] Adolphe Sax, créateur du Saxophone.

Pour un monde en Musique

[ARTICLE] Adolphe Sax, créateur du Saxophone.

Adolphe Sax de en portrait, le créateur du Saxophone et du Saxhorn entre autres.

Antoine-Joseph Sax, plus connu sous le nom d’Adople Sax est sans doute l’un des facteurs d’instruments les plus emblématique du Monde de la Musique. Né en 1814, le 6 novembre à Dinant en Belgique, il meurt à Paris le 7 février 1894, Adolphe est célèbre pour avoir créé le Saxophone et le Saxhorn, mais ce n’est pas tout. Avant lui, son père, Charles-Joseph Sax, était lui-même facteur d’instruments et porta notamment des modifications sur le cor de chasse. Pour revenir à son fils, Adolphe montre un intérêt à la facture instrumentale très tôt, en effet, à seulement 15 ans, il présente déjà deux flûtes et une clarinetteIl étudie par la suite ces deux instruments à Bruxelles et devient un véritable virtuose de la clarinette, au point où il est interdit de concours dans son propre pays. Une fois après avoir quitté l’école, Adolphe se consacre entièrement à la fabrication de nouveaux prototypes d’instruments de musique, tandis que son père, Charles-Jospeh, poursuit la création d’instruments conventionnels afin de subsister. Il faudra attendre 1835, à seulement 19 ans, pour que le fils Sax commence à présenter des innovations importantes dans le domaine Musical avec sa clarinette à 24 clefs. Après cela, les succès techniques s’enchaînent, notamment avec le dépôt de brevet 3 ans plus tard ,en 1838 sur la clarinette basse. Il déménage à Paris en 1842 pour continuer sur sa lancer de facteur instrumental talentueux en préparant de nouveaux types d’instruments à vent. Pendant cette période il améliore également les Bugles à touches, bien que n’ayant pas inventé l’instrument, il l’améliore tellement que ceux de ses concurrents sont dépassés, ainsi voit le jour le Saxhorn, aujourd’hui encore très utilisé dans les fanfares et orchestres d’Harmonie. C’est à Paris qu’Adolphe s’occupe de sa plus belle création, celle qui le rendra célèbre : le Saxophone. Il voulait créer un instrument moins “mou” que les autres, ayant du “caractère”, et gagne son pari, à Paris sans mauvais jeux de mots avec la sortie de son brevet sur le Saxophone le 21 mars 1846 (même s’il avait déjà créé plusieurs types de saxophone auparavant). Son ami flûtiste dénommé Jules Demersseman l’aidera à rendre l’instrument populaire grâce à de nombreuses pièces musicales créées par ce dernier. Hector Berliozlui même, écrit favorablement pour cet instrument qu’il apprécie beaucoup et sera même à l’origine de la toute première oeuvre spécialement conçue pour Saxophone : “Chant Sacré”.

Adolphe Sax, figurant sur les anciens billets Belges [Source]

Avec ce succès formidable, Sax est reconnu par le Conservatoire de Paris où il obtient un poste d’enseignant en 1857. Cependant, Adolphe ne s’arrête pas dans le domaine de facture instrumentale. Richard Wagner, le célèbre compositeur Allemand, fait la demande à Adolphe Sax de créer un instrument ayant une sonorité entre le Cor Français et le Saxhorn. C’est ainsi qu’en 1876 Sax invente le Tuba Wagnérien, et donna en hommage le nom du compositeur à l’instrument. Durant toute sa vie, Sax continuera à fabriquer des instruments à vent, ou à améliorer ceux existant alors, jusqu’en 1894, où il sera enterré au cimetière de Montmartre. Il est décoré de l’Ordre de la Couronne de Chêne. En tout et pour tout, Sax sera à l’origine de nombreux instruments et nouvelles techniques : Trompettes à coulisses, 6 différents Saxhorns, des Contrebasses d’Harmonie, 11 Saxotrombas, 8 saxophones, un instrument ancêtre du trombone, quelques Saxtubas, des améliorations considérables sur les Bassons, invente le système de coulisses à ressort et bien d’autre encore.
Adolphe Sax, l’homme originaire de Belgique, aura été une des personnalités les plus importantes dans le domaine Musical, et indirectement, sera responsable du succès de nombreux artistes qui s’adonneront à cœur-joie à ses instruments d’une qualité et précision chirurgicale, notamment, avec le Saxophone.
Musicalement, Studio ROGZ.
  • Sources:

Image de couverture: http://www.amazingbelgium.be/search/label/Belgian%20inventors

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.