Boîte à Rythme

Moteur de Recherche Studio ROGZ
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Bienvenue à toi dans cet article sur la boîte à rythme.

Nous allons voir ensemble exactement ce qu’est une boîte à rythme. Puis, dans un second temps, son histoire et enfin, nous finirons par quelques modèles intéressants. Alors c’est parti.

Mais alors, une boîte à rythme c'est quoi?

Modèle KO-VOLCABEATS
Boîte à rythme KO-VOLCABEATSBoîte à rythme KO-VOLCABEATS

Premièrement, c’est un instrument de musique un peu particulier. 

En effet, c’est un appareil électronique qui a pour but de créer des bruits d’instruments de percussions. Mais la boîte à rythme ne se résume pas qu’à cette utilisation. 

Elle peut aussi créer d’autres sons percussifs et même jouer des lignes de basses selon les différents modèles présents sur le marché.

Certaines plus perfectionnées peuvent être couplées à un logiciel séquenceur (c’est à dire à un logiciel de création musicale). 

De cette manière, de nombreux autres paramètres peuvent se gérer.

Pour rentrer plus profondément dans les détails, la boîte à rythme est la combinaison entre un séquenceur, et un générateur de son. 

Mais alors qu’est ce qu’un séquenceur de sons ? Et bien c’est la partie de la machine qui sert au pilotage. Son rôle est d’exécuter une séquence musicale qui sera ensuite émise par le générateur de son, qui lui, sert à produire le son.

Sur une boîte à rythme, la partie séquenceur se charge de jouer des modèles rythmiques et non mélodiques. C’est pourquoi nos amis anglophones appellent cet appareil « drum machine ». 

Tout simplement « machine à tambour ». Autrement dit, tu l’auras compris, elle sert à créer des boucles rythmique à l’instar des tambour et autres instruments de percussions.

Les Boîtes à rythmes modernes:

De nos jours, avec les progrès technologiques, ces appareils ne sont plus forcément des outils physiques (on parle de hardware) mais peuvent se décliner en format plug-in, c’est à dire virtuel. 

On parle donc alors de Software. Chacun de ces formats possèdent ses avantages et ses inconvénients. Ainsi, pour un modèle hardware, physique donc, l’utilisation est plus authentique. Mais son inconvénient est sans conteste le prix supérieur, le transport et les branchements du matériel. 

En ce qui concerne le format software, l’utilisation peut être moins évidente, mais le prix est nettement moindre, sans parler du transport ou du stockage. Il faut aussi préciser que certains plug-in peuvent ne pas être compatibles avec son matériel informatique.

AKAI XR20 (Hardware)

Boîte à rythme Harware AKAI XR20

SPARK 2 de Arturia (Softare)

Boîte à rythme SPARK 2 by Arturia Software

Mais comment ça fonctionne?

Quoiqu’il en soit, le schéma de fonctionnement reste plus ou moins similaire. Bien sûr, inutile de préciser que toutes ces informations diffèrent d’un modèle à l’autre. 

Mais généralement, tu as une interface sur laquelle des boutons représentent différents instruments de percussions. Tu as également le choix entre les valeurs rythmiques à choisir (parfois indiquées sous format notes de musique). 

Tu peux bien sûr enregistrer tes rythmes sur la machine. Enfin, des packs rythmiques sont souvent présents sous forme de kits déclinés en différents genres musicaux

Cela te permet ainsi d’utiliser des rythmiques déjà prêtes à l’emploi et même de les modifier.

Interface de la Roland TR-09

Interface Boîte à rythme Roland TR-09

De nos jours, de nombreux instruments électroniques et logiciels intègrent des boîtes à rythmes. 

Par exemple, sur FL Studio pour ne citer que lui, en intègre une par défaut dans sa fenêtre principale.

Boîte à rythme intégrée à FL Studio

Rapide Histoire de la Boite à rythme :

Continuons ainsi cet article avec la découverte de l’Histoire des boîtes à rythmes.  Comme tu peux t’en douter, son Histoire est assez récente puisqu’il s’agit d’un instrument de musique électronique. 

Mais alors, de quand date la première boîte à rythme ? Si tu as déjà lu l’article sur Leon Theremin, tu as pu répondre facilement à la question. Mais si ce n’est pas le cas : entre 1930 et 1932. Leon Theremin invente le Thérémine, le premier véritable instrument de musique électronique en 1920. 

Mais cet ingénieur Russe ne s’arrête pas en si bon chemin. Ainsi, fort de son expérience dans le domaine de la radiotechnique et de l’électricité, il est demandé par Henry Cowell. Ce dernier est un compositeur et théoricien de la Musique d’origine Américaine. 

Il souhaite aussi avoir un appareil sur lequel il est possible de jouer plusieurs patterns rythmiques. Leon Theremin relève de défi, et sort vers 1932 un autre appareil tout aussi révolutionnaire que le Thérémine : le Rhythmicon. À l’époque, l’instrument est incroyable. 

La première boîte à rythme de l’Histoire fonctionne avec des simples roues tournantes, des ampoules et seulement 17 touches de piano. Malheureusement, le Rhythmicon ne sera pas un succès fou et tombera rapidement dans l’oublie. Cependant, il demeure une des plus grandes avancées majeures de l’Histoire de la Musique.

Leon Theremin

Rhythmicon

Rhythmicon, première boîte à rythme de l'Histoire

[Source Photo]

Henry Cowell

Henry Cowell​, compositeur et théoricien, il aide Leon Theremin à créer la première boîte à rythme de l'Histoire: le Rhythmicon

Par la suite, de nombreux modèles toujours plus perfectionnés arrivent sur le marché. En effet, nous pouvons rapidement évoquer le Chamberlin ‘Rhythmate’ ou encore la très célèbre Wurlitzer SideMan de 1959. 

Cette dernière pouvait offrir 12 rythmes pré-programmés ainsi que la possibilité de jouer 10 sons à la fois. Mais il faut attendre les années 1970 pour entendre parler de boîtes à rythmes programmables. 

Ainsi, une firme Italienne se démarque des autres constructeurs en dévoilant le EKO Computerhythm en 1972. C’est d’ailleurs une machine qu’utilisera Jean Michel Jarre pour !

Chamberlin ‘Rhythmate’

Boîte à rythme Chamberlin ‘Rhythmate’​

[Source Photo]

Wurlitzer SideMan

Boîte à rythme Wurlitzer SideMan

EKO Computerhythm

Enfin, comment ne pas terminer cette rapide histoire de la boîte à rythme sans même parler des légendaires modèles TR-808 et TR-909 des années 1980? Avec ces modèles, Roland pose à jamais sa patte sur l’Histoire de la Musique

En effet, même si ces modèles n’ont pas été produits très longtemps, ils ont permis de marquer durablement certains genres musicaux. Le Hip-Hop, la House Music, la Techno ou encore l’Electro doivent beaucoup à ces deux modèles de légende.

Vient ensuite les années 2000 et l’énorme déclin des boîtes à rythmes classiques. Effectivement, les années 2000 voient la conquête du monde de la Musique par les échantillonneurs, les workstations ou encore les timides logiciels de MAO des années 90 qui ont grandement évolués. 

Ainsi, les boîtes à rythmes analogiques prennent une sacrée claque. Elles n’ont pourtant pas disparues, mais il est indéniables que les logiciels ont prit le dessus. 

Toutefois, l’utilisation plus authentique de ce type d’appareil est encore recherchée. Le regain d’intérêt pour le vintage permet à des boîtes à rythmes comme la TR-08 de survivre en simulant l’ancienne TR-808.

Enfin, quelques modèles intéressants de boîtes à rythmes :

Enfin, pour conclure cet article, Studio ROGZ te propose quelques modèles de boîtes à rythmes qui pourraient t’intéresser. Aussi, tu as accès directement aux liens des fabricants en cliquant sur l’image. Tu en apprendras ainsi davantage sur leurs modèles.

Premièrement la TR-08 : son petit côté vintage rappelle sans conteste la TR-808. Mais gros avantage sur la modernité de l’appareil.

Deuxièmement la Elektron Digitakt, très complète, mais un peu chère. Enfin, la Arturia DrumBrute, moins chère, avec une interface claire mais bien plus lourde.

Elektron Digitakt

Arturia DrumBrute

Articles qui pourraient aussi t'intéresser:

Led

(Light Emeting Diod) Diode électro-luminescence. C’est un composant électronique émettant de la lumière lorsqu’il est soumis à une tension. Les Led sont courantes sur les appareils audio-numériques. Source Photo

Connecteurs audio

Comment différencier les différents connecteurs audio? C'est très facile grâce à Studio ROGZ et son article dédié.

Ratio

C’est un paramètre intrinsèquement lié aux compresseurs. Le ratio se base sur une fraction (1:1, ou 2:1 ou encore ∞:1). Cette fraction représentera la puissance de la réduction de niveau qui…
Logo Studio ROGZ

Musicalement, Studio ROGZ.

Pour un monde en Musique.

Sources:

Comments

mood_bad
  • No comments yet.
  • chat
    Add a comment