Région Lyonnaise
06 - 58 - 50 - 95 - 39
musicrogz@gmail.com

[ARTICLE] Bongo, star Cubaine

Pour un monde en Musique

[ARTICLE] Bongo, star Cubaine


Très répandu dans le monde de la musique latine, le Bongo ou Bongo ne date pas d’hier. En effet, le Bongo est originaire de l’est de Cuba et a vu le jour au début du XXème siècle. Il s’agit d’un instrument de Percussion plutôt simpliste, deux tambours solidaires, rattachés par une membrane (ou une pièce de bois) qui peuvent se porter à la ceinture. Les deux tambours (rarement plus) sont différents par leurs tailles (et donc leur sons), l’un est plus petit que l’autre. Le joueur de Bongo s’appelle le “Bongocero. Traditionnellement, on les trouve avec un corps en bois pour faire la caisse de résonance, et par dessus laquelle on vient tendre une peau de chèvre (ou de plastique maintenant) que l’on peut serrer et desserrer à l’aide des vis de tension.

Schéma d’un Bongo [SOURCES]

  C’est un membranophone ( le son est produit par la vibration d’une peau ou d’une membrane tendue). Généralement, les tambours font entre 15 et 20cm de diamètre, assez coniques (ce ne sont pas des cylindres en tout cas) et sont profonds d’une quinzaine de centimètres.

Il est très apprécié dans les formations latino-américaines, mais aussi dans les musiques de films et musiques cubaines; de plus sa posture d’utilisation est assez confortable. Au commencement, le Bongo se jouait apparié à l’aide d’un morceau de tissus sur une des cuisses du percussionniste. Rapidement cette pièce de tissus à été remplacée par une pièce rigide en bois qui permis aux Bongoceros de coincer leur instrument entre les cuisses. Désormais le Bongo se joue donc coincé entre les cuisses. Il se joue avec le bout des doigts (on ne frappe pas avec la paume de la main). Le plus gros (et donc grave) des tambours appelé “macho” se place à gauche pour les droitiers et donc fatalement “l’hembra” se place à droite.

Dans la musique occidentale le bongo est utilisé avec des baguettes, mais généralement, il est joué à la main dans la Salsa, la Bachata, du Boléro, du Changüi et bien sûr de la musique cubaine. Parmi les bongocerros célèbres, citons Roberto Roena, Ray Romero, Johnny « Dandy » Rodriguez, Manny Oquendo, Antony Carrillo, ainsi que le physicien Richard Feynman.

Musicalement, Studio ROGZ.

  • Sources:

Images: https://pixabay.com/fr/bongo-lp-bois-1730236/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.