Région Lyonnaise
06 - 58 - 50 - 95 - 39
musicrogz@gmail.com

[ARTICLE] Choisir son Djembé: être au top

Pour un monde en Musique

[ARTICLE] Choisir son Djembé: être au top


Ce bel instrument Africain est toutefois doté de plusieurs gammes différentes, et en Europe, il est parfois difficile de trouver des Djembés de bonne qualité à prix raisonnables. Cet article a pour but de mettre l’accent sur les points et caractéristiques essentielles de cet instrument afin de choisir au mieux.

La qualité du bois joue un rôle extrêmement important, comme chez beaucoup d’autres instruments. C’est LE critère le plus important, il est possible de changer de peau, d’attaches, de position de jeu, mais il est impossible de changer de fût sans changer d’instrument. Un premier indice sur la qualité du travail effectué par l’artisan est sans conteste la présence d’un intérieur lisse au sein de votre Djembé. Il ne doit pas y avoir de bosses ou creux, et la jonction entre la cuve et le fût doit être parfaitement ronde afin de laisser passer une colonne d’air nettement ce qui donne un son clair. Pour se donner une bonne idée de la perfection du travail, le fait de passer la main à l’intérieur des parois du fût donnera tout de suite l’indication : si le bois est doux, c’est bon signe.

Mais le lissage de l’instrument n’est pas un gage de qualité pour autant. Le choix du bois est aussi important. Les meilleurs bois sont les bois utilisés dans les pays d’origine de l’instrument ,c’est à dire du bois exotique, en provenance d’Afrique comme le Dugura, Iroko, Goni, Guéni ou le Linké, cependant ils sont chers et lourds. Pour les petits budgets, ou simplement pour avoir un Djembé d’initiation, un instrument en Hêtre, Frêne ou encore Acajou peut se trouver, mais ses bois sont plus fragiles. Une autre astuce pour voir la qualité d’un instrument consiste à le poser par terre, le pied doit être parfaitement stable et droit.

Pou la peau, il faut aussi veiller à bien la choisir. Elle doit être homogène et bien tendue. Pour s’assurer de l’homogénéité de la peau (généralement en chèvre ou antilope) pour le côté traditionnel, place le Djembé de façon a ce que la lumière traverse la peau, regardez au sein même du Djembé, la peau doit être éclairée de la même façon, il ne doit pas avoir de zones plus claires ou plus foncées que d’autres. Vue du dessus, il ne doit pas y avoir de trous, cicatrices, et évitez les peaux où les traces de parasites ont eut lieux. L’épaisseur joue un grand rôle dans la solidités de la peau, trop fine, elle aura davantage de chances de craquer et doit être soigneusement rasée. La peau indique l’ancienneté du Djembé, si elle est lisse, beaucoup de joueurs ont frappé sur celle-ci, une peau neuve nous fait ressentir la base des poils de la peau, qui disparaît à mesure de son utilisation (ce n’est vrai que pour les peaux naturelles). Les peaux synthétiques sont généralement plus solides. Les peaux de vaches ou de veaux sont déconseillées en raisons de leur trop grandes rigidités, qui les rendent plus difficiles à jouer.

Gauche : Djembé traditionnel – Droite : Djembé moderne [Source]

Bien sûr, la peau doit être tendue, et fermement tendue. Il faut donc vérifier les systèmes d’attaches, Les cerclages, qu’ils soient en fer ,ou en corde comme la plupart du temps, doivent être fermes et “collés” au fût, il ne doit pas y avoir d’espace entre les cordes ou le bois, sinon ces dernières risquent de vibrer et de perturber le son de l’instrument. Le démontage de ces systèmes est assez complexes et difficile à réaliser soi-même. Il faut s’assurer de la bonne qualité de cette partie avant l’achat de l’instrument car il sera très compliqué de changer cela par la suite. Les cordes ne doivent pas s’effilocher, ne doivent pas être humides et non torsadées. Enfin, les cordes humides sont un mauvaise signe puisqu’elles indiquent que l’instrument à été mal entreposé.

Il y a ensuite tout un tas de gravures et peintures ornementales visant à embellir l’instrument, mais rajoutant un coût au Djembé, il en va à tout à chacun de choisir s’il désire un Djembé neutre ou bien décoré. Cependant, les prix du Djembé sont extrêmement variables de part les matériaux, la confection ou encore la taille de l’instrument:

  • Djembés de 9 pouces : mesurant 24cm de diamètre, sont bien souvent des Djembés de décorations plutôt que de véritables instruments, mais peuvent s’avérer intéressants pour les enfants. Les prix sont souvent en dessous de la barre des 100€.

  • Djembés de 13 à 13 pouces: c’est la taille standard du Djembé, c’est à dire entre 32 et 34cm. Les prix en magasin sont plus importants, surtout si la qualité est au rendez-vous, et avoisines les 200€. En ligne, les prix sont bien moins importants, vers les 100 – 150€, parfois moins, mais il n’est pas possible de tester l’instrument.

  • Djembé de plus de 13 pouces: au dessus des 200€ de part leur taille imposante, ils sont réservés aux musiciens solistes, et conviennent rarement à un premier achat.

 

Musicalement, Studio ROGZ.

  • Sources:

Image de couverture: https://pixabay.com/fr/tambour-la-musique-rythme-djembe-1729623/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.