Région Lyonnaise
06 - 58 - 50 - 95 - 39
musicrogz@gmail.com

[ARTICLE] Djembé, star d’Afrique

Pour un monde en Musique

[ARTICLE] Djembé, star d’Afrique


Il se joue à mains nues, debout ou assis, et possède un très large spectre sonore et génère une très grande richesse de timbre mais produit un son facilement reconnaissable à l’oreille. C’est sûrement l’instrument Africain le plus connu en dehors de ses aires d’origines. Ses origines sont troubles, mais il semblerait très ancien. Quelques hypothèses sur la forme de l’instrument viendrait du fait de l’adaptation des mortier à grains en instrument de musique, mais rien n’est sûr du fait de la transmission orale le d’apprentissage du Djembé.

Un Djembé nécessite très peu d’entretien comparé à beaucoup d’autres instruments. Les peaux n’ont pas besoin d’être enduites de crème, d’huiles ou de graisses mais seulement le devoir d’être bien tendues, et ce assez régulièrement, surtout avec des systèmes de tensions traditionnels.

 

Fabrication d’un Djembé de façon artisanale [SOURCE]

Le bois quant à lui doit être entretenu par de l’huile de lin, ou du beurre de karité ou de n’importe quel autre produit pouvant entretenir le bois et ainsi augmenter sa durée de vie. Cette opération n’est cependant à réaliser seulement 1 à 2 fois par ans. Bien sûr, le stockage de l’instrument est important : ne pas le laisser dans une pièce trop sèche, trop humide, trop chaude ou trop froide ou avec trop d’exposition au soleil. L’enfermer dans une housse lui est profitable lorsqu’il n’est pas utilisé.

Le Djembé se décline sous plusieurs tailles du petit pour enfant, au très grand pour les solistes.


Le Djembé produit 3 principaux grands types de sons :
  • LA BASSE: c’est le son le plus grave produit en frappant le centre de la peau avec la paume. Lorsqu’une frappe est effectuée, la main doit rebondir rapidement afin de laisser les vibrations se propager facilement.
  • LE TON: C’est le son produit en frappant le bout de la peau proche du bord, et ce avec les phalanges.
  • LA CLAQUE: se fait en frappant le centre du Djembé avec l’arrière de la paume, mais en touchant le bord avec le bout des doigts contrairement à la Basse. Les doigts doivent rebondir comme un coup de fouet, cependant ,c’est la technique la plus difficile à maîtriser.

Ensuite, l’intensité avec laquelle les frappes sont effectuées permet de faire varier les sons de l’instrument et développer un style de jeu propre à chaque percussionniste.

 

Bien que le son du Djembé soit très connus, voici quand même quelques liens pour le voir en vidéo:

 

 

Musicalement, Studio ROGZ.

  • SOURCES:

Images: https://pixabay.com/fr/tambour-batterie-la-musique-285596/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.