Région Lyonnaise
06 - 58 - 50 - 95 - 39
musicrogz@gmail.com

[ARTICLE] FL Studio, logiciel Fruité

Pour un monde en Musique

[ARTICLE] FL Studio, logiciel Fruité


Créé par la firme Belge Image-Line, anciennement intitulé “FruityLoops Studio” jusqu’à sa version 4.0, est un logiciel de création et de composition musicale, très orienté Musique Electronique, dont la première version daterait du 18 décembre 1997. Depuis, à ce jour, la version 12.4.2 nous propose des fonctionnalités très intéressantes. FL studio est un logiciel éditeur, enregistreur, possédant un séquenceur basé sur le concept de “Patterns introduit dans une “Playlist” (type de boîte à rythmes générale pour les Pattenrs). Les dernières versions sont compatibles dans les standards VST, ReWire et DirectX, le tout en 64 bit sous Windows mais peut également être lu sous Mac (attention toutefois aux plug-ins) et les mises à jour sont gratuites.

Pour la petite histoire, son développeur est Didier Dambrin qui a partiellement mis en ligne le 18 décembre 1997 la toute première version de ce logiciel désormais massivement connu. Cependant il faudra attendre 1998 pour attendre son lancement officiel sous la forme d’une boîte à rythmes de seulement 4 “Channels”. Dambrin s’intéressa au design du logiciel et le développe rapidement la station audio-numérique que l’on connait.

FL Studio possède la particularité d’être assez facile et intuitif, le tous pour un prix relativement abordable ce qui en fait un logiciel très apprécié des amateurs. Il existe en plusieurs versions : Express, Edition, Producer Edition et enfin Signature Bundle, de la moins chère à la plus chère où différents plugs-in de la firme Image Line pouvant être inclus.

L’interface de FL studio comprends 5 fenêtres principales toutes accessibles par des boutons les représentants dans la barre d’outil:

FL studio 12, avec les différentes fenêtres activées [Source]

Le Step Sequenceur: il s’agit d’une fenêtre donnant la possibilité d’assembler rapidement des rythmiques de batteries ou encore de basses simples en cliquant sur des petits boutons carrés rouges ou gris. La fenêtre totale du Step Sequenceur qui au début de l’ouverture d’un projet propose 4 choix d’instruments pouvant être changés (sois supprimé ou même rajoutés) représente la totalité d’une Patterns que l’on pourra assembler comme un puzzle dans la partie “Playlist”. Naturellement lors de l’ouverture d’un projet, un Kick, un Snare, un Clap et un Hat sont proposés directement pour générer un rythme assez rapidement, de façon simple.

  • Le Piano Roll: Est la partie bien plus précise que le Step Sequenceur destinée principalement à la création des mélodies bien que les rythmes puissent être écrits dans cette fenêtre. Il se présente sous la forme d’un quadrillage avec des lignes verticales représentant les temps (qui sont numérotées à l’aide des chiffres), et des lignes horizontales correspondant à une note que l’on retrouve sur la partie de gauche via un piano verticale. Les notes de musiques s’écrivent avec une lettre (notation anglaise puisque le logiciel est intégralement anglais) et un chiffre, par exemple pour un Do, selon l’octave nous aurons C5 – C4 – C3 ect. Il permet en plus de placer des notes selon la longueur voulue, ajuster des paramètres très précis tel que le volume, le Panoramique, la vélocité, le Cutoff et bien d’autres.

  • Table de Mixage: c’est la partie qui permettra de placer les effets sonores. Elle peut contenir jusqu’à 99 pistes dans chacune d’elle la possibilité d’y associer 8 effets sonores, un pour chaque emplacement disponible. Il ne peut y avoir qu’une seule piste d’effet attribuée à un Channel, cependant il est possible de brancher en sortie le son obtenu vers une autre piste d’effet, qui pourra elle aussi rajouter un nombre de 8 effets. Un channel peut donc recevoir un nombre d’effet considérable. L’ordre dans lequel les effets sont disposés sur une piste a de l’importance, a savoir que l’effet le plus haut (en position 1) sera appliqué avant l’effet le plus bas (en position 8). Chaque effet peut être automatisé.

  • La Banque de Sons: c’est simplement une sorte de navigateur qui représentes différents dossiers de FL Studio dans lesquels il est possible de trouver différents instruments, Loops rythmiques, voire même des morceaux de musique de Démo que l’on peut placer dans le Step Sequenceur d’un Pattern afin de l’ajouter à la liste des Channels. Il est ensuite possible de le cloner ou même de le supprimer.

  • La Playlists: C’est la partie représentant le visuel de votre musique qui s’assemblera comme les pièces d’un Puzzle. Les différents Patterns représentant les différents instruments sont assemblés les uns après les autres simplement en cliquant aux endroits précis après avoir sélectionné le pattern à vouloir placer. Les audios peuvent être ajouter directement dans cette partie également. Il est aussi possible de créer des courbes d’automatisations qui modifieront les valeurs des effets que l’on a choisi de modifier en fonction de la progression de votre morceau.

Bien que très prisés par les amateurs, des artistes comme Martin Garrix, Avicii ou encore Basshunter utilisent ce logiciel.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à aller voir sur les liens suivants:

Musicalement, Studio ROGZ.

  • Sources:

Image de couverture: http://musicalibreasso.fr/initiations/son/fl-studio/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.