Région Lyonnaise
06 - 58 - 50 - 95 - 39
musicrogz@gmail.com

[ARTICLE] Leon Theremin et sa révolution musicale

Pour un monde en Musique

[ARTICLE] Leon Theremin et sa révolution musicale

Leon Theremin jouant avec son thérémine, un instrument de musique électronique
 
Cet ingénieur Russe né à Saint-Pétersbourg en 1896 répondant au véritable nom de “Lev Sergeyevich Teremen” est un des hommes qui révolutionna le domaine musical dans la période du XXème siècle. beaucoup d’instruments et appareils modernes découlent de ses travaux. Cet ingénieur, physicien, et scientifique, il se passionne pour l’électricité, le magnétisme et l’optique dès son plus jeune âge, et plus particulièrement lors de son adolescence. Ce n’est qu’après son diplôme d’ingénieur militaire obtenu à Pétrograd (en URSS) qu’il se lance dans le domaine de la radiotechnique. Pendant ses travaux, lorsqu’il effectue des modifications sur un appareil électrique en ajoutant un circuit générateur d’audio, il s’aperçoit que le son change lorsqu’il déplace ses mains autour. Il décide donc d’améliorer cette surprenante découverte. En seulement quelques semaine après cet événement, en 1920, il donne son premier concert de démonstration avec ce nouvel objet hors norme. L’engin est révolutionnaire, c’est le premier instrument de musique électrique. Qui plus est, l’interprète en joue sans même le toucher. L’engin est baptisé dans un premier temps Etherphone, mais diverses appellations décrivent le même instrument. Ainsi, les Allemands l’appellent Thereminvox, les Soviétiques lui donne le nom de Termenvox et les Américains le nomment Theremin et les Français Thérémine. Quoqu’il en soit, ce nouvel appareil déchaîne les passions et Léon Teremin est même invité en personne à jouer devant Lénine en 1922.  

Leon Teremin réalisant une démonstration avec son thérémine [Source]

 
  • Découvrir le Thérémine en VIDÉO.
En 1925, il décide de se rendre en Allemagne pour vendre ses brevets à Goldberg and Sons. Entre temps, il travaille sur des projets de système de télévision. Après ses tournées en Europe pour présenter son instrument si atypique, il part au Philharmonie de New York en 1928. Il vend son brevet du thérémine à RCA, qui se met à la production en série de thérémines. Dans les années 30, il raffine son concept de Theremin, et invente en plus de cela, d’autres instruments de musique dont, un autre fait marquant dans l’Histoire de la Musique : la toute première boîte à rythmes en 1931: le rythmicon. Cependant, malgré un talent fou et des innovations toujours plus poussées, il retourne brusquement en URSS en 1938 dans des circonstances troubles. Par ailleurs, dès qu’il remet les pieds en Union Soviétique, il est envoyé à la prison de Butyrka, puis il est affecté dans un laboratoire secret avant d’être réhabilité en 1956. Il s’éteint en 1993 à l’âge de 97 ans. Léon Theremin aurait également été contraint au domaine de l’espionnage par le régime Soviétique. Cependant, cet ingénieur aura eu un rôle capital grâce aux innovations apportées dans le domaine Musical et Scientifique. Le tout premier instrument électrique et la toute première boîte à rythmes qui ont permit le renouvellement de la Musique sont nés grâce à cet homme.  

Musicalement, Studio ROGZ.

   
  • SOURCES:

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.