Région Lyonnaise
06 - 58 - 50 - 95 - 39
musicrogz@gmail.com

[ARTICLE] Musique Russe

Pour un monde en Musique

[ARTICLE] Musique Russe


Absolument vaste comme appellation, aussi vaste que le territoire et l’Histoire de la Russie, la Musique Russe touche en effet à de nombreux styles différents. Ce qu’on appelle Musique Russe se caractérise par une très grande diversité de productions vocales polyphoniques notamment. Au carrefour des monde de par sa situation géographique et par la multitude de langues et d’ethnies différentes regroupées sous son territoire, la Russie est riche des influences Asiatiques, Européennes, Turques, Tziganes et Juives sur sa Musique. Étant donné la taille et les différences internes des différentes régions contrôlées par la Russie, il n’y a pas à proprement parler de “Musique Russe” unique, mais plutôt DES musiques russes.

Pour le cas de la Musique Traditionnelle Russe, elle est essentiellement composée de chansons populaires de l’époque Romantique (18ème à fin 19ème) mais également de formes plus authentiques du folklore Russe avec des apparitions de pleureuses ou de chamanes. Considérée comme prolétaire, cette musiques est par essence, le symbole même de l’identité Russe et est mise en avant face à la lutte idéologique de l’Occident notamment par le biais du régime de l’URSS à l’époque. Même encore aujourd’hui, la Musique Traditionnelle occupe une grande place au sein des peuples Russes.

Cependant, la Musique n’a pas toujours été un sujet très prisé sous l’Empire Russe, notamment avec la domination de l’Eglise Orthodoxe, qui alla jusqu’à même interdire l’emploi des instruments, jugés diabolique, sous le règne du Tsar Alexis 1er de Russie (à partir de 1648). Les musiciens itinérants, les Skhomoroki, rappelant les troubadours d’Occident, étaient désormais bannis. Il fallu attendre le règne de Pierre de Grand pour que des musiciens Français et Allemands eurent le droit de jouer en Russie en 1711. Durant cette période sombre de la Musique Russe, seule était autorité la Musique Vocale, qui prit un très grand essor à cette période, notamment sous la forme de chœurs, qui quelques années plus tard seront un aspect essentiel de la Musique de Propagande Soviétique.

Carte des Principaux peuples de Russie [Source]

Du fait de son territoire immense déjà évoqué plus haut, la Musique Russe se caractérise en plusieurs autres groupes importants :

  • MUSIQUES DE L’ALTAÏ : se traduit par des chants de gorges accompagnés par la vièle à tête de cheval, racontant les épopées des Bogatyrs (héros mythologiques), sur des échelles pentatoniques. Le chant diphonique est également très présent chez les peuples de l’Altaï.

  • MUSIQUE DE CISCAUCASIE : pratiquée essentiellement par les Abkhazes, elle se caractérise par des chants épiques (Narts) et des lamentations.

  • MUSIQUE DE CARELIE : vraiment très proche de la Musique Finlandaise

  • MUSIQUE DE SIBÉRIE : Pratiquée par les peuples du Grand Nord, à savoir , Inuits, Nanaïs, Yakoutes, Chors, Nganassans et Oultches, elle est quelque peu influencée par la Musique Mongole et utilise beaucoup les traditions chamaniques, les chants de gorges, les tambours et la danse. Échelles pentatonique, Unisson et Monophonie sont les mots clefs de la Musique de Sibérie.

  • MUSIQUE DE LA VOLGA : Les Kalmouks et Tatars vivant dans cette région de Russie, pratiquent une musique pentatonique avec des caractéristiques proches de la Musique Kazakhe et Mongole du fait de leurs origines nomades. Le chant satirique et diphonique est très employé.

Au niveau des instruments, la Russie compte aussi un très grand panel de choix, bien que les Cuivres ne sont pas les plus employés dans ses compositions. La Russie comporte cependant un instrument emblématique, à savoir la Balalaïka.

  • CORDES: Balalaïka, Bandourka, Byzaanchy, Chadagan, Chanzy, Chiondarg, Dekhch-pandr, Dombra, Domra, Donsloy Ryley, Doshpuluur, Gousli, Goudok, Guitara, Igil, Ikili,Kantele, Khomys, Kolyosnaya Lira, Krezh, Lira à roue, Morin Khuur (qui est aussi l’instrument symbole de la Mongolie), Pondur, Semistrunka, Topshur et Yat-kha,
  • VENTS : Accordéon, Amirgi-Marok, Amygrga, Adishi-Marok, Baïan, Briolka, Chipchirgan, Doudka, Ediski, Garmon, Garmonika, Garmoshka, Jaleïka, Kalyuki, Kekhat pondur, Kugikli, Kuray, Livenka, Rog, Rozhok, Shagay, Shagur, Shoor, Sopel, Sourna, Svirel, Talianka, Ungurek, Vargan et Volynka.

  • PERCUSSIONS : Barabane, Barabanka, Bilo, Briatsalo, Bouben, Dhôl, Dungur, Kokoshnik, Kolokola, Kokolchiki, Komus, Kopytsa, Lojki, Nabat, Nakry, Palochki, Rubel, Shatra, Tarielka, Tulumbas, Treougolnik, Vargane, Vertouchka, Xapchyk et Zvonchalka.

NB : La Russie est aussi le pays inventeur du Térémine, mis au point par Leon Theremin dans les années 1920. Cet instrument  permettait à l’instrumentiste d’en jouer sans même le toucher. 

La Russie est aussi une terre qui permit à de très grands compositeurs comme Igor Stavinski ou Piotr Tchaïkovski de s’épanouir et d’avoir une influence sur le monde extérieur alors que la culture musicale Russe eu été peu influencée par les cultures en dehors se sa zone de contrôle.

Pour plus se donner quelques exemples de cet vaste ensemble qu’est la Musique Russe, voici quelques extraits audio:

Musicalement, Studio ROGZ.

  • Source:

Image de couverture: https://pixabay.com/fr/russie-drapeau-em-coupe-du-monde-1454933/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.