Région Lyonnaise
06 - 58 - 50 - 95 - 39
musicrogz@gmail.com

[ARTICLE] Musique Thaïlandaise

Pour un monde en Musique

[ARTICLE] Musique Thaïlandaise


Ce pays aux paysages magnifiques, partage beaucoup de son Histoire Musicale avec ses voisins Vietnamien, Laotien et Cambodgien , mais il est aussi possible de retrouver les traces des deux grosses puissances en continent, à savoir l’Inde et la Chine, au sein même de la Musique Thaïlandaise. Celles ci influençant les cérémonies Bouddhistes, Animistes et Brahmaniques.

La Musique Traditionnelle en Thaïlande est une musique d’ensemble (c’est à dire constitué de groupes de musiciens), et est destinée soit à la Cour, soit aux divertissement, soit aux cultes. Bien que la Thaïlande fasse partie d’un des rares pays à n’avoir jamais été coloniser par les puissances Européennes, ces dernières ont toutefois porté une très grande influence sur la Musique Populaire de Thaïlande ainsi qu’un attrait certain pour les autres formes de Musique Occidentales.

Pour revenir sur la Musique Traditionnelle, qui est l’expression intime des sentiments d’un peuple ou d’une nation, celle de Thaïlande est en très grande partie enseignée de manière orale, et n’a donc pas de système de notation propre en dehors de certaines sculptures remontant déjà au XIIIème siècle. La Musique fut développée pour accompagner les “Khon” et “Lakorn”, des drames dansés, mais aussi les “Nang”, les fameux théâtres d’ombres. La période Classique de Bangkok qui commence en 1782 est l’apogée de cette évolution musicale et continua à se développer malgré certaines oppressions (Rama 1er).

Généralement, les Rois et membres de la Cour Thaï, ont toujours soutenu le domaine des arts, et de la Musique dans son ensemble, où il n’était pas rare de les voir composer eux-mêmes certaines œuvres. L’avènement de la Monarchie Constitutionnelle de Thaïlande en 1932 sonna le déclin de l’entretien Musical par le Palais Royal faute de budget. Désormais, la préservation des arts de Cour est assuré par le ministère des Beaux-Arts.

La Musique Traditionnelle Thaïlandaise est mélodique, et base sa structure sur une mélodie principale, jouée avec ses propres variantes. Les temps sont réguliers, et les rythmes plutôt simples, sans swing, avec très peu de syncopes. Les gammes utilisées possèdent 7 notes égales au lieu d’un ensemble de tons et de demi-tons.

Quelques instruments Thaïs [Source]

Les différents ensembles de Musique Traditionnelle sont :

  • L’ENSEMBLE PIPHAT : constitué d’instruments à vents comme le “pi”, “klui” et plusieurs percussions rythmiques comme les xylophones “Ranat” de plusieurs types, avec quelques Gongs et Cymbales. La voix est importante, et alterne avec des passages instrumentaux. La Musique de cet ensemble est monotone et répétitive, et ne sert pas au divertissement à proprement parler mais à accompagner les théâtres de marionnettes, les processions et fêtes liées aux temples ou encore lors de funérailles.

  • L’ENSEMBLE MAHORIT: Il mélange les instruments à cordes, avec les percussions mélodiques. Composé de flûtes “khlui”, cymbales “ching”, de gongs “khong wong”, tambours thon” et “ramana”, avec encore différents types de xylophones “Ranat” tout en y associant les luths “grajabpi” et les vièles “saw sam sai” ou “saw u” avec la cithare “jakhe”. Cet ensemble accompagne les chants, les drames et les danses en alternant le jeu entre l’ensemble et des solos.

  • L’ENSEMBLE KHRUANG SAI : Intégralement lié aux divertissement, cet ensemble est essentiellement constitué de Cordes, quelque fois ont y retrouves quelques flûtes, mais pas toujours. Il ressemble beaucoup aux ensembles du Lao et Khmer. Il est très populaire et sert aux célébrations de mariages, de fêtes populaires et d’autres célébrations sur le thème de l’Amour. Il se caractérise par des musiques douces et se compose généralement de deux vièles bicordes “saw duang” et “saw u” ainsi que d’une cithare “Jakhe”. La partie chantée et instrumentale sont en alternance l’une l’autre.

Dans le cas de la Musique Folklorique, c’est une véritable mosaïque de styles et de langues très différents. Des vocalises musulmanes dans le Sud du Pays, en passant par les danses des tributs du Nord, ou celles du Nord-Est encore plus énergiques sans oublier la Musique Vocale des Pwo Karen, un horizon très large est ouvert sur ce thème là.

Pour la Musique Populaire, c’est à partir des années 30 que les influences Occidentales pénètrent le pays alors très fermé durant les siècles auparavant. Le Jazz , la Musique Classique Occidentale et le Tango sont très populaires à cette époque. Le Jazz domina même la scène populaire. Les années 60 et 70 signent le début de l’avènement du Rock Thaï, inspiré par les mouvements Rock des Européens. Aujourd’hui, c’est la Musique String qui occupe la première place sur le devant de la scène Thaï, et qui ressemble énormément à la Musique Populaire Occidentale et englobe des styles et genres très variés.

Afin de découvrir l’Univers Musical Thaïlandais, voici quelques exemples:

Musicalement, Studio ROGZ.

  • Sources:

Image de couverture: https://pixabay.com/fr/tha%C3%AFlande-la-paix-main-nation-2132646/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.