Région Lyonnaise
06 - 58 - 50 - 95 - 39
musicrogz@gmail.com

[ARTICLE] Séquenceur, la musique pour chacun

Pour un monde en Musique

[ARTICLE] Séquenceur, la musique pour chacun


Cet article ne fera pas l’objet à savoir QUEL séquenceur choisir, mais présente tout simplement ce qu’est un séquenceur. Pour donner une définition simple, un séquenceur, est tout simplement un outil capable d’enregistrer et exécuter une série de commandes qui sont capables de piloter des instruments électroniques. Il est important de savoir qu’un séquenceur NE PRODUIT PAS DE SON par lui même. Les technologies de séquenceur sont nombreuses, il peut s’agir de séquences de tensions pour les instruments analogiques, ou encore de messages numériques comme le langage MIDI.

Les séquenceurs modernes sont généralement représenté par des logiciels-séquenceurs, mais il existe encore des séquenceurs physiques, même si les séquenceurs logiciels offrent de nombreux avantages (entretien limité, facilité d’utilisation, confort ect). La terminologie de “séquençage” vient du fait qu’à l’époque des premiers synthétiseurs analogiques (donc physiques et pas virtuels), utilisaient un cycle de tensions de contrôle mis en place pour jouer différentes notes. Puis au cours du temps ,avec l’évolution des progrès électriques et électroniques, les séquenceurs devinrent capables de générer des séquences de 8 à 16 notes, créant ainsi des lignes de basses et des arpèges très caractéristiques des années 80 par exemple. Vient ensuite arrivé du MIDI (Musical Instrument Digital Interface), permit au concept de séquençage d’être encore plus efficace.

Le MIDI est un protocole de communication pour les instruments de musique électroniques et ordinateurs.

Une autre amélioration pertinente est aussi l’apparition du “Piano Roll” dans les systèmes de séquençage, se basant sur le principe des papiers à musique, (un système permettant aux orgues de Barbarie de jouer de la musique grâce à des bouts de cartons troués), permet d’être lui extrêmement précis. Il se présente sous la forme d’un quadrillage, où l’éditeur de musique place ses notes comme bon lui semble, et le séquenceur sera capable de jouer ses notes exactement de la même façon que l’utilisateur ait placé ses dites notes. Les contrôles de vélocité, de longueur de notes et plein d’autres paramètres peuvent être appliquer facilement.

Exemple d’un Piano Roll d’un séquenceur [Source]

Certains séquenceurs possèdent de très nombreux paramètres, il existe la possibilité, selon le logiciel séquenceur que vous utilisez, de pouvoir exporter votre musique en partition de solfège, mais aussi directement en audio, selon différents formats; en sachant bien que chaque format offre ses avantages et ses inconvénients. Une partie “Arrangement”, permet de placer ses séquences audio, ou même de l’audio directement dans un autre “quadrillage”, pour ainsi construire sa musique comme un puzzle, en plaçant les séquences de chaque instruments sur cette partie du logiciel séquenceur.

L’enregistrement audio est aussi possible avec beaucoup de ces logiciels séquenceurs. Une partie mixage est également inscrite dans ces mêmes logiciels. Certes au début, les logiciels séquenceurs n’offraient pas beaucoup de facilités quant à l’utilisation du mixage des sons, où l’ont devait passer par des consoles physiques pour se faire. De nos jours, ils contiennent l’intégralité d’une console de mixage, avec tous les potard nécessaires et pouvant gérer jusqu’à une centaine de pistes, dépendra du logiciel utilisé, ainsi que de la puissance de l’ordinateur sur lequel ce logiciel a été installé puisque votre système informatique n’est pas illimité et peut être surchargé si trop d’effets sont utilisés.

Le Moog Q960, et le Yamaha QY10, sont deux séquenceurs matériels, physiques.

Parmi les principaux logiciels intégrant des séquenceurs nous retrouvons:

Musicalement, Studio ROGZ.

  • Sources:

Image de couverture: https://www.easyzic.com/common/datas/dossiers/4/4/lmms.png

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.