Les armes Sonores

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Les armes sonores. C’est peut être une approche du son qui nous dépasse, mais il a bel et bien ce type d’utilisation. Voyons donc ensemble dans cet article suivant la Torture Musicale d’Irak les armes sonores. 

Nous ferons un rapide tour d’horizon sur ce thème. Tu as aussi accès à l’Index interacitf pour aller directement au sujet qui t’intéresse le plus.

Qu'est ce qu'une arme sonore ?

Avant même de définir ce qu’est une arme sonore, il faut savoir qu’elle porte plusieurs noms. En effet, armes acoustiques, armes phoniques, canon à son, dispositif de harcèlement acoustique ou encore armes à ondes sonores.

Mais tout ces noms désignent la même chose: une arme qui utilise les ondes sonores pour blesser.

Les armes acoustiques rentrent dans la catégories des armes à énergie dirigée (AED) ou DEW (directed energy weapon). C’est à dire qu’elles utilisent de l’énergie et n’ont donc pas besoin de munitions. 

Parmi les AED nous retrouvons les micro-ondes, les lasers, les plasmas et bien sûr les ondes sonores.

C’est donc en utilisant l’énergie des ondes sonores que les armes acoustiques blessent.

Il existe aussi plusieurs types d’armes acoustiques, parmi lesquelles nous pouvons citer:

Les grenades sonores

Grenade sonore, une des rares armes sonores a être utilisée dans le civil.

Qu’est ce qu’une grenade sonore? 

C’est un petit objet, généralement en plastique qui possèdent des haut-parleurs d’une grande puissance pour sa modeste taille.

Ainsi, comme pour une grenade classique, c’est en retirant la goupille qu’elle produit un son de 120 à 130 dB.

Mais bien que le bruit qui en émerge est puissant, elle ne permet pas de réellement blesser. En effet, elle sert surtout à faire fuir les animaux sauvages et les cambrioleurs.

Grenade sonore en vidéo

Les LRAD

LRAD, une des armes sonores utilisées par la police

C’est peut être le système le plus connu d’armes phoniques. En effet, tu as très certainement dû en voir un jour dans les films ou dans les médias officiels.

LRAD signifie « Long Range Acoustic Device » et ils voient le jour aux alentours de 2003 avec la American Technology Corporation. Ce sont donc des dispositifs de harcèlement acoutiques récents.

Ce projet suit l’attentat de l’USS Cole de la Marine Américaine au Yémen. Suite à cet événement, l’armée Américaine souhaite obtenir des systèmes de communication puissant.

Le but était de pouvoir entrer en communication avec n’importe quel bâtiment naval à longue distance. À la base un système de communication ultra puissant, ce haut-parleur géant deviendra une arme à part entière.

C’est ainsi qu’on le voit largement utilisé dans le contrôle des foules, lors de manifestations. Historiquement, les forces de l’ordre ont utilisé des LRAD lors de nombreux événements marquants.

Nous pouvons ainsi noter les Jeux olympiques d’été en 2012 ou même très récemment avec les manifestations étudiantes en Algérie le 9 avril 2019. 

Mosquito

Mosquito, arme sonore contre les troubles de l'ordre public

Avec ce charmant petit nom, le Mosquito est un des dispositifs sonores les plus utilisés. Il génère des sons à très hautes fréquences, de 16 à18  kHz. C’est donc une installation qui n’est efficace que sur les individus capables d’entendre de telles fréquences.

Autrement dit, seules les jeunes individus en bonne santé auditive peuvent subir les sons de cet appareil. Mais depuis 2009, le boîtier Mosquito alimente de nombreuses polémiques, et ce dans plusieurs pays.

Les ultrasons et ultras-aigus, bien qu’inaudibles pour la plupart des personnes au delà de 25 présentent un risque. En effet, une étude de l’INRS évoque les risques pour les femmes enceintes.

Aussi, ce type d’appareil est souvent jugé comme « anti-jeunes » puisqu’ils subissent directement les ultras-aigus. De plus, certains modèles peuvent dépasser les 95 dB, ce qui est largement au dessus des seuils fixés par LégiFrance.

Dispositifs à Ultrasons et infrasons

Dispositif sonore à ultrasons

Enfin, le dernier type d’armes sonores: les dispositifs à ultrasons. Ces derniers ne sont pas destinés à l’Homme mais aux nuisibles.

Ainsi, on les utilise pour repousser de petits animaux, comme les rats, les souris ou les taupes. Mais également les insectes comme les cafards, les tiques, les criquets ou encore les puces.

Alors, en ce qui concerne l’efficacité des dispositifs à ultrasons, de nombreuses études se contredises. En effet, selon les espèces d’animaux et d’insectes, la sensibilité aux ultrasons diffèrent.

Ainsi, les fourmis ne semblent pas être affectées alors que les grillons le sont. Ou encore un autre exemple: les araignées ne semblent pas être dérangées arlos que les coléoptères le sont.

Mais les répercussions écologiques d’un tel type d’appareil sont par contre bien réelle, notamment dans les fermes piscicoles. Les éleveurs protègent leurs poissons avec des dispositifs similaires faisant fuir les prédateurs.

Leurs effets sont néfastes sur la vie marine car ils participent à la pollution sonore déjà bien présente avec le transport maritime. Les communications entre les cétacés deviennent difficiles et les poissons prédateurs doivent fuir leurs territoires.

Bien que ces appareils ne nous affectent pas, ils sont donc loin d’être sans danger.

Le développement des armes sonores

Le tout premier récit décrivant l’utilisation des armes sonores serait le Livre de Josué. En effet, dans ce livre de la Bible Hébraïque, nous apprenons la conquête du pays de Canaan et des fameuses « trompettes de Jéricho ». 

D’après la légende, le peuple d’Israël fait sonner des trompes (probablement des Chofars). Ainsi, avec les vibrations, les murs de l’enceintes se mirent à trembler, et les fortifications de la villes s’écroulèrent.

Mais nous sommes ici bien loin d’un récit historique, et il faudra attendre plusieurs siècles pour avoir des preuves concrètes d’armes sonores.

Durant l’Antiquité et le Moyen-Âge, le son servait plutôt d’arme psychologique. On peut ainsi citer le Carnyx des Celtes qui terrorisa les jeunes recrues Romaines.

Mais il faut attendre le XXème siècle pour que des armes sonores capables de blesser apparaissent, notamment avec la Seconde Guerre Mondiale.

Les armes soniques Nazis

Durant la Seconde Guerre Mondiale, les Nazis développèrent un programme d’armes secrètes bien en avance sur leur temps. 

Parmi ses armes de nouvelles générations nous pouvons trouver des missiles à longue portée, des avions furtifs, des canons gigantesques ou encore des robots explosifs guidés à distance.

Les Nazis s’intéressèrent aussi au pouvoir du son. Voici donc sans plus attendre une des armes sonores les plus mystérieuses de l’Histoire.

Luftkanone

Luftkanone, une des armes sonores d'Hitler

Le Luftkanone est une arme d’un nouveau genre, mais nous en savons très peu à son sujet. Les Nazis le déploient à la toute fin de la Guerre et peu d’études eurent été faites à son sujet. 

Mais ce qu’on sait sur le Luftkanone c’est une sorte de canon à ondes de choc réalisées à partir d’explosions dans une chambre alimentée en oxygène et en méthane.

Cette série d’explosions extrêmement rapides (800 à 1500 par seconde) aurait généré une pression acoustique suffisamment élevée pour blesser un homme jusqu’à 300m. 

D’autres sources affirment qu’elle pouvait tuer en dessous des 40 à 50m. Oui, une arme acoustique capable de tuer avec la force de choc des ondes sonores.

Mais le Luftkanone n’est pas la seule arme acoustique que les ingénieurs Nazis développèrent.

Schallkanone

Schallkanone, une des armes sonores des Nazis

Voici donc le Schallkanone, un autre canon à ondes sonores expérimental. Une des dernières wunderwaffe (armes révolutionnaires) d’Hitler.

C’est donc à la fin de la Guerre que cette arme apparaît avec le travail du Dr Wallauschek. Son système équipé de deux énormes paraboles projetaient des vagues de son puissantes contre les troupes ennemies.

Il fonctionnait sur des principes similaires au Luftkanone, c’est à dire avec des explosions d’oxygène et de méthane dans une chambre prévue à cet effet.

Armes Sonores made in USA

Les Américains ne sont pas en reste comparés aux Allemands. En effet, c’est eux qui mirent au point les armes acoustiques les plus sophistiquées dont une grande partie dans les années 2000.

Mais avant de parler de leurs armes sonores, il faut également s’intéresser aux pratiques Américaines dans le domaine du son.

Ces derniers se servaient du son comme moyen de pression lors de leurs interrogatoires lors de la Guerre Froide. Aussi horrible que ces méthodes pouvaient être, elles étaient particulièrement efficaces. 
Elles étaient aussi employées par d’autres nations: Français, URSS ou encore Britanniques pour ne citer qu’eux.

La torture musicale lors de la Guerre d’Irak de 2003 leva un voile sur ces pratiques et permis de les faire connaître auprès du Grand Public.

Mettons donc l’utilisation de la Musique et du son comme moyen de pression psychologique pour s »intéresser aux armes sonores pures et dures.

Dans le début des années 2000, une entreprise allait révolutionner l’utilisation du son: la American Technology Corporation. 

Cette entreprise aujourd’hui renommée LRAD Corporation et basée à San Diego en Californie produit des dispositifs de harcèlement acoustique pour les forces armées et policières du monde entier.

Ces AHD (Acoustic Harassment Device) se déclinent en plusieurs types, allant des modèles portables pour les forces de l’ordre, aux modèles destinés aux croiseurs de combats militaires.

HyperSpike, fabriquant de dispositifs d'harcèlement sonore

C’est peut être la marque la plus impressionnants en terme de dispositifs d’harcèlement acoustiques. Hyperspike voit le jour avec l’association entre Wattre et Ultra Electronics USSI en 2008. 

Et depuis, des monstres sonores émergent de leurs entrepôts.

Leurs dispositifs sont d’une puissance incroyables, allant jusqu’à 182,2 dB. C’est donc largement assez pour provoquer des dégâts physiques inévitable. 

Pour rappel, le seuil de douleur lié à la pression acoustique n’est que de 120 dB. Au delà de cette limite, les dégâts sont immédiats. 

Quelques exemples d'armes sonores

Cette article n’étant qu’une simple mise en lumière au sujet des armes acoustiques, tu ne verras malheureusement pas une liste exhaustive. 

Mais tu découvriras quelques unes des plus surprenantes.

100X Model (LRAD)

C’est une arme acoustique réservée aux forces de l’ordre. C’est aussi un des appareils les moins puissants de la firme LRAD Corporation.

Mais attention, on atteint rapidement les 137 dB ! Il sert principalement à la communication à longue distance, pour donner les instructions des forces de l’ordre à de larges groupes.

HS-14 (Hyperspike)

HS-14, une des armes sonores les plus puissantes

Alors ici, on commence à taper dans le lourd. En effet, avec le HS-14, Hyperspike repousse les limites des dispositifs de harcèlement acoustiques. 

Cette arme sonore dépasse les 150 dB. Elle possède aussi un générateur de fréquence optimisé pour l‘audition humaine. Ainsi, en générant des ondes sonores de 300 Hz à 8 kHz, le HS-14 est encore plus efficace.

Pourquoi? Et bien car notre sensibilité auditive est naturellement plus élevée dans cette zone de fréquence. C’est donc une terrifiante arme acoustique. 

Par conséquent elle est principalement réservée à l’armée, sur des véhicules et bâtiments navals légers.

Hypershield (Hyperspike)

Que se passerait il si on combinait un bouclier de combat anti-émeute et un puissant haut-parleur? Et bien on aurait l’Hypershield. 

Cette arme de défense assez insolite est aussi une arme sonore efficace. Ne pesant que 7,7kg, il sert surtout aux forces de l’ordre mais aussi aux groupes des froces spéciales comme le SWAT. 

Son but est donc à la fois de protéger son porteur tout en servant à faire passer des messages audio puissants, tout pouvant délivrer jusqu’à 140 dB.

Bonus

Afin de finir sur une note plus joyeuse, Studio ROGZ te propose un bonus. En effet, as tu déjà voulu sortir avec tes amis? Mais tu tu t’es retrouvé(e) perdu(e) car aucune soirée intéressante, aucun concert envoûtant?

Enfin, tu peux te dire que c’est de l’histoire ancienne. Viens donc découvrir le système de référencement gratuit de soirées et concerts. Trouve ainsi les soirées et concerts qui te correspondent grâce à un système de filtre précis. 

Sources:

Commentaires

mood_bad
  • Aucun commentaire
  • chat
    Ajouter un commentaire