Les Cadences: outil pour aider à Composer

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

En Théorie Musicale, le terme de cadence est très important pour la confection du discours musical dans le système tonal. 

Une cadence est un enchaînement harmonique, c’est à dire un enchaînement d’accords. Les cadences sont fortement liées aux degrés d’une gamme, ainsi il est fortement conseillé d’avoir bien assimiler les principes de degrés pour assimiler plus facilement la notion de cadence. 

Les cadences servent à ponctuer la Musique. Elles se retrouvent à la fin des phrases musicales et exercent différentes fonctions tel que conclure, respire ou surprendre. Il existe par conséquent différents types de cadences.

 

 

I°-) LA CADENCE PARFAITE:

C’est la cadence servant à la conclusion qui est la plus répandue. Elle se caractérise par un enchaînement d’un accord de Dominante (basé sur le Vème degré donc) et un accord de Tonique (basé sur le Ier ou degré). 

Tous les deux sont à l’état de fondamental (lorsque la note donnant le nom de l’accord est la plus grave).

 

II°)- LA CADENCE PLAGALE:

C’est également une cadence servant à la conclusion, elle est aussi assez répandue, mais toutefois moins commun que la cadence parfaite.

Elle se caractérise par un enchaînement d’un accord de Sous-dominante (basé sur le IVème degré) et un accord de Tonique (basé sur le premier degré), tous les deux également à l’état de fondamental.

 

III°)- LA CADENCE IMPARFAITE:

La cadence imparfaite présente aussi un caractère conclusif, mais il faut noter qu’elle demeure moins conclusive que la cadence parfaite. 

Elle donne l’impression d’un très léger suspens puisqu’elle enchaîne un accord de Dominante (basé sur le Vème degré), suivit d’un accord de Tonique (donc du premier degré) avec au moins un des deux accords renversés. 

Le renversement d’accord est une position différentes de son état fondamental.

 

IV°)- LA DEMI-CADENCE:

Cette cadence possède la particularité de produire un effet de suspension important puisqu’elle présente un arrêt sur un accord de Dominante (basé sur le Vème degré). 

Elle débute par un accord de Tonique (Ier degré) lorsqu’elle est utilisée sur un Mode Majeur et commence par un accord de Sous-dominante (basé sur le IVème degré) lorsqu’elle est appliquée sur un mode mineur.

 

V°)- LA CADENCE ROMPUE (ou évitée):

Cette cadence présente une caractéristique de cadence parfaite mais contrairement à cette dernière, l’accord de Tonique (basé sur le Ier degré) est esquivé et remplacé par un accord basé sur le VIème degré. 

Ce qui produit un effet de surprise. 

Elle sert également au passage vers d’autres tonalités que celle utilisée précédemment.

POUR RÉSUMER:

  • SOURCES:

Image de couverture: https://pixabay.com/fr/auteur-compositeur-songwriting-2757618/

http://www.apprendrelesolfege.com/les-cadences

LIVRE: Guide illustré de la Musique de Ulrich Michels (édition Fayard).

LIVRE: Le solfège en 5 minutes par jours de Frédéric Royer (édition First).

 

Bonus

Si tu t’intéresses à la Musique, tu apprécieras notre outil gratuit ! Imagine un moteur de recherche permettant de trouver les soirées et concerts selon tes goûts et tes besoins?

Tu n’as même pas besoin de te soucier du côté logistique.

Les événements gratuits, avec coin fumeur, vestiaire, open air, qui conviennent aux enfants.. ?

Ne perds plus de temps pour sortir.

Commentaires

mood_bad
  • Aucun commentaire
  • chat
    Ajouter un commentaire