Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Le fait de la présence d’innombrables modèles de casque différents sur le Marché, rend le choix de cet objet particulièrement délicat. C’est pourquoi cet article est réalisé dans le but de différencier les grands types de caques existant. Il ne sera pas ici l’objet d’un comparatif entre les grandes marques de casques, mais bien sur les types différents qui se côtoient sur les étalages de nos grandes surfaces et distributeurs. Cet article sera en association avec un second article présentant d’autres paramètres à prendre en compte pour le choix d’un casque (les usages, technologies associées comme le Bluetooth, Hifi, Studio etc).

  • Les casques dits “INTRA-AURICULAIRE”: vulgarisés sous appellation “écouteurs” par de nombreux amateurs de musique, c’est le plus petit type de casque sur le marché puisqu’ils sont suffisamment petit pour s’insérer dans l’oreille contrairement aux autres modèles qui sont posés dessus, ou l’entoure. Le plus gros avantage de ce type de casque est dans nul conteste son poids insignifiant mêlé à sa petite taille qui le rend très facilement transportable : il rentre même dans une poche. L’isolation acoustique est également très bonne, voire même excellente sur certains modèles de haut de gamme. Cependant, les casques intra-auriculaire perdent beaucoup de points en matières de confort, et ont tendance à faire mal aux oreilles de l’utilisateurs lors de trop longues écoutes. De plus, ils peuvent représenter un risque de perte d’audition du fait du placement très proche de la source sonore, bien trop près du tympan et de tous l’appareil biologique si sensible que possède le conduit auditif. Les prix sont très variables pour ce type de casque, et les qualités extrêmement différentes. Les casques intra-auriculaires bons marchés sont cependant à éviter.

  • Les casques “SUPRA-AURAL”: contrairement aux casques intra-auriculaire, ce type de casque se porte sur l’oreille: les écouteurs sont fixés sur un arceau mis sur la tête, et reposent sur le cartilage des oreilles. Des coussinets en textures mousseuse ou caoutchouteuse sont placés sous les écouteurs afin de servir de protection à l’oreille et lui donner ainsi plus de confort. Le réglage sur sert tête est le seul véritable paramètre à prendre en compte pour ce type de casque : trop serrer il fera mal à son utilisateur mais en revanche, pas assez et le casque tombera plus facilement. A cause de sa position sur les oreilles, ce type de casque manque un peu d’isolation acoustique et ne présente pas de réel confort sur le long terme. Le casque supra-aural n’est gagnant ni en confort, ni en isolation, ni en poids et représente la catégorie la plus moyenne, sans réel point faible.

  • Les casques “CIRCUM-AURAL”: sans nul conteste, les gagnants en terme de confort par rapport aux autres formes de casques trouvées sur le marché. C’est grâce à sa position sur la tête que ce genre de casque est très apprécié pour les longues écoutes musicales. Au lieu de se poser sur le cartilage de l’oreille, il se pose autour, il l’englobe en reposant autour du crâne et pas de l’oreille. Lui aussi bénéficiant de coussinets en matière protectrice et isolante, il bénéficie d’une meilleure isolation acoustique que les casques supra-aural. Son seul véritable défaut est son poids, qui le limite à un usage plutôt sédentaire, quoiqu’avec les progrès techniques, il devient de plus en plus nomade. Attention, c’est le casque qui décoiffe le plus.

Synthèse des Avantages & Inconvénients

Ouverts ou Fermés ? encore un autre paramètres rentrant dans la typologie d’un casque. Un casque, qu’il soit circum-aural, supra-aural ou intra-auriculaire peut être également fermé ou ouvert. C’est à dire que dans le cas d’un casque fermé, l’air extérieur ne filtre pas, ce qui signifie que seul l’air présent entre l’oreille et le haut parleur du casque est mis à contribution au son. Un casque fermé est donc mieux isolé de l’extérieur qu’un casque ouvert, mais à tendance à fatiguer l’oreille plus facilement cependant, tout en provocant davantage de transpiration de la peau puisqu’elle ne respire que très peu. Pour un casque ouvert, il y a donc une grille d’aération, permettant à la fois au son d’être moins comprimé, et donc moins fatiguant sur le long terme, et à l’air de circuler, limitant le problème de transpiration. Cependant, il offre une moins bonne isolation acoustique. Pour compenser les défauts et offrir une meilleure note moyenne, des casques semi-ouverts peut être privilégiés par rapport aux modèles totalement fermés ou totalement ouverts.

  • Avec réduction de bruit? Enfin le dernier paramètre, qui ne concernera que les casques supra-aural et circum-aural, est la possibilité d’avoir un effet de réduction de bruit par le biais d’un mécanisme électronique. Cette isolation active se fait grâce à une alimentation par pile généralement, et un microphone qui capte le bruit environnemental qui est envoyé à un micro-processeur se chargeant d’envoyer dans le casque un bruit ayant la même fréquence que ce dernier, mais en opposition de phase, ce qui signifie que le signal est annulé et non perçu par nos oreilles. Inutile de précisé que ce paramètre se paye plus cher qu’une isolation passive à l’aide de la mousse présente dans le casque.

En espérant que cette article vous aura aider à acquérir les informations nécessaires çà la différenciation des grands types de casques trouvés sur le Marché.

Musicalement, Studio ROGZ.

Sources:

Image de couverture: https://actu.meilleurmobile.com/cdiscount-casque-audio-acheter-moment_166347

 

Bonus

Si tu t’intéresses à la Musique, tu apprécieras notre outil gratuit ! Imagine un moteur de recherche permettant de trouver les soirées et concerts selon tes goûts et tes besoins?

Tu n’as même pas besoin de te soucier du côté logistique.

Les événements gratuits, avec coin fumeur, vestiaire, open air, qui conviennent aux enfants.. ?

Ne perds plus de temps pour sortir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.