Charles Trenet

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages


Monument de la Musique Française surnommé “Le Fou Chantant”, Charles Trenet est l’auteur de presque 1000 chansons. Poète, compositeur, écrivain, acteur et interprète, il naît à Narbonne le 18 mai 1913 et meurt à Créteil le 19 février 2001 à 87 ans.

Issu d’une famille plutôt bourgeoise, il eut la chance d’avoir une vie assez agréable et ce même lors de la mobilisation de son père durant la Première Guerre Mondiale. 

Ses parents le sensibilise à la Musique dès son jeune âge, en effet, son père, Lucien Trenet, est violoniste amateur, et sa mère Marie-Louise Caussat, joue quant à elle du piano. Même après le divorce de ces parents en 1920, Charles eut toujours la chance d’avoir un contact avec la Musique.

Charles supportait très mal les milieux scolaires, ainsi il garda des souvenirs douloureux de son placement au collège religieux de Béziers. Plus tard, il sera renvoyé du lycée en 1928 à cause de son comportement. 

Au début des années 30, il quitte Narbonne pour Paris, afin de poursuivre dans le journalisme. Sur Paris il rencontre plusieurs groupes d’artistes du fait de son travail récent où il exerçait le métier d’accessoiriste dans les studios Pathé, pour se faire de l’argent. 

En 1933 il forme le duo “Charles et Johnny”, avec son ami pianiste Johnny Hess. Cependant, en 1936, le duo prend fin suite au service militaire, obligeant Trenet à partir à Istres.

C’est lors d’un galas à Marseille qu’il est surnommé “le fou chantant”, et c’est à cette époque qu’il compose “Y’a de la Joie”, “Je chante” ou encore “Fleur bleue”. 

1938 est une année marquante pour le chanteur puisqu’il est obtient un véritable triomphe au hall ABC , il chante également chez Radio Cité, et joue dans le film “La Route enchantée” et “Je chante”. Sa carrière s’arrête le temps de la Seconde Guerre Mondiale où il sera même déclaré mort (à tort) par les journaux. 

Pendant l’occupation, il se consacre au cinéma et joue dans 6 films. En 1941, il chante aux Folies Bourgeoises à Paris “Espoir” et la musique la plus connu de l’artiste “Douce France”, qui sera reprise comme hymne par de nombreux Résistants.

 

Affiche publicitaire pour Charles Trenet [Source]

En 1944, il est dénoncé par le journal “Je suis de partout” qui accuse sa ressemblance avec Harpo Max (qui était juif). Il fuit la Gestapo et est blessé à la jambe. 

Suite à son hospitalisation, il doit retourner chez sa mère pour fournir les documents prouvant qu’il n’était pas juif, il ne sera plus inquiété par la suite. 

Cependant, à la fin de la Guerre, il est critiqué pour avoir chanté pour le Régime de Vichy et réaliser un concert en Allemagne, ce qui le condamne à 8 mois d’inactivité.

A partir de 1945, Trenet part en tournée au Québec, puis à New York, et pendant deux ans, suite à des succès assez bons sur le continent américain, il chantera du Brésil au Canada et sa réputation grandit avec ses nouvelles chansons inspirées par ses voyages, notamment “Dans les rues de Québec”. 

Il parcourt le monde jusqu’en 1954, sans jamais s’arrêter de composer et de chanter. Il rentre en France en 1954, à Paris, où son public et ses fans ne l’on pas oublié.

A la mort de sa mère, Trenet entre dans un silence artistique, et il faudra attendre l’intervention du producteur Québécois Gilbert Rozon qui persuade Trenet de revenir sur scène en 1983 à l’occasion d’un festival à Montréal. 

En 1987, à l’âge de 74 ans, Trenet obtient un grand succès au Printemps de Bourges. Débordant de passion et d’énergie, il chantera jusqu’en 1999 à la salle Pleyel à Paris, date de sa dernière représentation. 

La même année il est consacré membre de l’Académie des beaux arts, et a forcé le respect de nombreux hommes et femmes dans le monde. Il décédera le 19 février 2001 à cause de deux accidents cardio-vasculaires successif qui l’auront épuiser auparavant.

Voici quelques chansons de Charles Trenet sur les liens suivants:

 

 

Bonus

Si tu t’intéresses à la Musique, tu apprécieras notre outil gratuit ! Imagine un moteur de recherche permettant de trouver les soirées et concerts selon tes goûts et tes besoins?

Tu n’as même pas besoin de te soucier du côté logistique.

Les événements gratuits, avec coin fumeur, vestiaire, open air, qui conviennent aux enfants.. ?

Ne perds plus de temps pour sortir.

Sources:

Commentaires

mood_bad
  • Aucun commentaire
  • chat
    Ajouter un commentaire