Comment protéger ses oreilles?

Comment protéger ses oreilles? C’est peut être une question à laquelle la majorité des personnes ne pense pas. Elle ne fait pas forcément attention à la préservation de son système auditif.

Et pourtant, le système auditif est précieux. Il est aussi particulièrement fragile. Les nuisances sonores et notamment la Musique trop forte ont des impacts néfastes sur l’audition en générale. 

Les sons trop forts agressent les cellules si sensibles de l’oreille interne. Ces cellules sensorielles réceptives aux ondes sonores sont appelées cellules ciliées. 

Elles ont un rôle capital dans la transmission de l’information sonore. Pour faire simple, lorsque les ondes sonores arrivent dans le conduit auditif, elles font vibrer les cellules ciliées qui transmettent par la suite ces vibration au système nerveux qui les interprète. 

Avec le temps, et des vibrations trop importantes, ces cellules en forme de « poils », s’endommagent et se cassent. Et c’est là qu’est tout le drame. Elles ne se renouvellent pas et engendre donc une perte d’audition. 

Ainsi, toute perte d’audition est irréversible.

Protéger ses oreilles grâce à une bonne hygiène

Premièrement, l’hygiène est la chose la plus fondamentale pour protéger ses oreilles. Naturellement, le corps humain sécrète lui même une substance pour sauvegarder le système auditif. 

Cette substance n’est rien d’autre que le cérumen: une matière jaunâtre, tirant parfois sur l’orangé ou le marron. Elle a aussi le doux nom de cire humaine. 

Mais, bien qu’aidant à la préservation de l’ouïe, une excès de cire humaine est tout aussi néfaste. En effet, en trop grande quantité, le cérumen peut former des bouchons d’oreilles dans le conduit auditif externe. 

Donc, à terme, une perte de l’audition.

Quelles bonnes pratiques?

Protéger ses oreilles, la bonne pratique

Contre l’excès de cire humaine, le coton-tige est un ustensile très connu et peut faire l’affaire. À condition toutefois de bien l’utiliser. Le coton-tige ne doit pas s’employer n’importe comment ! 

Mal manipulé, au mauvais endroit, il peut aussi représenter un risque. Un coton-tige sert à nettoyer le pavillon de l’oreille, et non son canal. 

Employé dans le canal auditif, il ne fait simplement que repousser le cérumen plus loin dans le conduit. Il favorise ainsi à terme, la naissance d’un bouchon d’oreille. Il faut donc se contenter de l’utiliser dans la région du pavillon, la partie externe de l’oreille. 

La meilleure alternative au coton-tige reste le spray auditif. Il permet de nettoyer plus en profondeur sans risque de percer le tympan ou de former des bouchons d’oreilles. 

Très honnêtement, les sprays auditifs offrent plus d’avantages que les coton-tiges. Mais dans les deux cas, il ne faut pas les utiliser plus d’une à deux fois par semaine.

Les Bons gestes pour protéger ses oreilles

L’hygiène n’est pas le seul facteur responsable de la longévité de son audition. Il y a même des facteurs environnementaux sur lesquels nous n’avons aucun contrôle. 

Mais il existe des moyens pour garder son audition en bonne santé le plus longtemps possible. Ainsi, pour protéger ses oreilles, il est capital d’avoir les bons gestes, les bonnes habitudes. Voici quelques réflexes à avoir pour préserver son ouïe:

L'eau dans les oreilles, c'est à éviter:

Pourquoi? Qu’est ce qu’aiment le plus les champignons? L’humidité bien évidement. L’humidité favorise aussi le développement des bactéries. 

Par conséquent, si les oreilles ne sont pas au sec, ces corps étrangers pourraient se développer et provoquer des inflammations, des infections et tout un tas d’autres problèmes sur l’audition. 

Il existe des protections spéciales pour prévenir de la présence d’eau dans le système auditif comme des bouchons d’oreilles pour la piscine. 

Les otites externes sont un des résultats les plus connus d’une exposition de l’oreille à l’eau. Après la douche ou le bain, il est donc conseillé de sécher délicatement ses oreilles.

Bouchons d'oreilles pour la piscine

Bouchons d'oreilles pour la piscine. Ils permettent de protéger ses oreilles de l'eau et de l'humidite.

Le son c'est bien, mais trop de son tue le son !

On aime tous écouter de la Musique à fort volume. Les décibels sont appréciés en soirée lorsqu’ils crèvent le plafond. Mais ils peuvent aussi crever les tympans

Lorsque notre système auditif s’expose à une pression acoustique au delà des 80-85 dB, les risques pour les cellules ciliées sont bien présents. Et des bruits qui dépassent les 80 dB, il y en a énormément: voitures, concerts, outillage de bricolage, ou même la cafeteria de l’école. 

Donc pour préserver ses oreilles, attention au volume sonore ! Il existe des protections auditives sous la forme de casques qui couvrent le pavillon de l’oreille. 

Armées de mousses, ces protections auditives peuvent atténuer la pression acoustique, mais au delà du seuil critique, même avec des protection, des dommages sont inéluctables.

Échelle des dangers du bruit

Les écouteurs: ce fléau auditif

Particulièrement pratiques, les écouteurs sont le meilleur compagnon pour écouter ses pistes mp3 lors des séances de sport. Ils sont petits, facilement utilisable et même puissants !

Et nous voilà donc au problème, les écouteurs sont souvent trop puissants. Le contexte de leur utilisation est aussi responsable de sa mauvaise réputation chez les spécialistes de l’audition. Les écouteurs s’utilisent en dehors de chez soi, donc dans un milieu bruyant de base. 

Par conséquent, l’usager à tendance à augmenter le volume sonore de son appareil pour mieux entendre sa Musique. Cette fâcheuse tendance, associée à une proximité du haut-parleur avec le canal auditif conduit à un cocktail nocif pour l’oreille. 

Donc pour protéger ses oreilles, deux choses à prendre en compte: éviter d’augmenter le volume à plus de la moitiée du volume maximal des écouteurs. Ou simplement privilégiés les autres types de casques audio.

Paire d'écouteurs

Paire d'écouteurs, un danger pour l'auditon

Quels conseils pour préserver mon audition lors de concerts?

C’est bien connu, les soirées et les concerts sont rarement en dessous des 85 dB recommandés à ne pas dépasser. Les systèmes de sonorisation à plusieurs milliers de Watt qui permettent de ressentir physiquement les vibrations du son ont forcément un impact négatif sur le système auditif. 

Alors que faire lors des concerts, des soirées, des festivals? 

Certes, on ne peut pas réduire le volume, mais on peut toutefois se défendre contre l’agression des enceintes face à nous. Un des meilleurs réflexes est de porter des protections auditives en mousses à l’instar des casques de protection sonore. 

Elles sont cependant bien plus discrètes ! En plus de porter ce type d’outil, de bons comportements sont à noter. Ne pas attendre d’avoir mal ou d’entendre des acouphènes avant de faire une pause silencieuse. 

Il est conseillé de limiter le temps d’exposition dans les environnements bruyants. 

Ainsi, toutes les 30-45 minutes, une petite pause d’un quart d’heure loin du sound system permet de laisser les oreilles au calme. 

Bien sûr, nous ne parlerons pas du fait de devoir s’éloigner des enceintes et ne pas coller sa tête dedans…

Protections auditives pour concerts

Des révisions, comme pour sa voiture.

Même avec toutes les précautions du monde, la perte d’audition est malheureusement inévitable. Mais elle peut être grandement atténuée. Une des meilleures mesures à prendre est tout simplement de subir des examens auprès de spécialistes.

Un médecin ORL est en mesure de détecter les signes avant-coureurs de futurs problèmes liés à l’ouïe. Il est donc conseillé de passer au moins une visite par an chez ce type de professionnel.

Il diagnostiquera facilement d’où vient le problème et par conséquent proposer la meilleure solution.

L’audition n’est pas liée qu’au plaisir de l’écoute. Mêmes les personnes non audiophiles ou mélomanes doivent consulter.

En effet, sur le long terme, une perte d’audition non prise en charge peut avoir de lourdes conséquences. Tout d’abord elle sera source d’handicap quotidien. Puis elle peut cacher des troubles cardiovasculaires ou des futurs problèmes psychologiques.

Enfin, il est toujours plus agréable de se préserver des effets négatifs comme l’hyperacousie ou les acouphènes.

La Santé est importante ! 

Ne pas attendre les problèmes avant de prendre soin de son audition !

Diagnostiques médicaux pour protéger ses oreilles.

Bonus

Si vraiment, malgré toutes ces précautions, des dommages trop importants ont eu lieu, il existe une solution de la dernière chance.

La prothèse auditive.

Voici une page du site “Santé-magazine” pour en apprendre davantage.

Sources:

Commentaires

mood_bad
  • Aucun commentaire
  • chat
    Ajouter un commentaire