Les Effets pour Guitare

Moteur de Recherche Studio ROGZ
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Les effets de Guitares, présentés sous la forme de pédales d’effet permettent de transformer radicalement le son d’une guitare. Une pédale d’effet produit un son spécifique, mais même si elle peut s’avérer bénéfique et indispensable, elle reste avant tout une “option” qui s’inscrit dans un ensemble de paramètres musicaux. Autrement dit, la pédale d’effet ne fait pas tout, mais permet de grandement diversifier ses genres musicaux à la guitare. Sans plus tarder, voici les pédales d’effet les plus utilisées :

DistorsionSans doute la plus connue et la plus utilisée de toutes. Cette pédale permet d’agir en profondeur et avec précision sur le ton et le niveau de distorsion qui sera émit par l’amplificateur. C’est une compression du son avec l’ajout d’harmonique pour produire un son plus fou et “gras”, adoré par la majorité des rockeurs. Idéale pour les morceaux plus pêchus. Délivre un son puissant et “Rock ‘n’ Roll”. Parmi les pédales les plus appréciées, la Distorsion Boss DS-1 à une valeur de 55€ figure généralement en tête.

Delay: comme son nom l’indique “Delay” signifie “retard” en traduction française. Bien évidement il s’agit d’un effet sonore qui enregistre la note jouée pour la reproduire après un certain délai (temps de retard donc) et ce réglable à volonté. La pédale qui permet d’obtenir cet effet autorise le choix de la durée de pause entre les notes pour obtenir à l’extrême presque un écho. Les modèles les plus complexes de ces pédales poussent le délai encore plus loin pour donner l’impression que les notes sont frettées deux fois de suite. Une pédale fortement recommandée pour les débutants : Behringer VD400 Vintage Delay Effects Pedal, à une valeur de 28€ en moyenne.

CompresseurGénéralement pas beaucoup utilisée par le débutant guitariste mais pourtant pouvant être utile. Le principe de la compression consiste çà amplifier les sons les plus faibles et à réduire les sons les plus forts, une sorte aplatissement du son donc. Au final, les notes les plus ténues sont soulevées au niveau des notes les plus puissantes, ces dernières sont corrigées pour ne pas paraître trop bruyantes. Que ce soit pour l’enregistrement ou la scène, cet effet s’impose rapidement pour corriger les variations de niveau du son et donner un son plus “professionnel” au premier traitement sonore. Marshall The Compressor ED-1 coûtant environ 60€ sera parfait pour une familiarisation avec ce type de pédales.

Réverbération: Dans le principe, la réverbération a pour but de produire un son qui se répercute étonnamment dès qu’il est joué. Cela donne un sentiment de grandeur et de puissance au son. En pratique, cet effet se produit naturellement (comme lorsqu’on joue dans un grand espace). La réverbération naturelle se produit lorsque les ondes sonores rebondissent sur des objets, produisant une sensation de volume. L’avantage avec cet effet, c’est qu’il est possible de contrôler la réverbération de façon précise. En plus de donner à votre guitare de la profondeur et de la présence, cette technique sert également souvent à donner un élan supplémentaire aux voix de chanteurs. Un peu plus chère que les pédales précédentes, Electro Harmonix Holy Grail à environ 110€ sera combler vos attentes.

Différents modèles d’effets branchés ensembles [Source]

SATURATION: Il n’y a pas beaucoup de différence entre les pédales de saturation (aussi appelées overdrive) et de distorsion, mais la nuance sonore proposée par l’overdrive peut en surprendre plus d’un. Plus dédiée au Blues et aux Rocks moins agressifs, elle propose un son beaucoup plus propre et doux par rapport aux grognements souvent durs et gras du son distordu produit par les pédales de distorsions classique (bien que l’overdrive soit également catégorisé dans les pédales de distorsions). Boss SD-1 Overdrive est assez recommandée pour se familiariser avec les utilisations de pédales de saturation, et ce pour un budget convenable de 65€.

Chorus: Tout simplement un des effets les plus recherchés par les guitaristes, et ce principalement associé avec un son clair, naturel. La pédale Chorus, aussi appelée pédale de Chœur en Français reproduit quasiment instantanément le son joué pour donner l’impression que plusieurs guitares jouent en même temps. La profondeur (depth) ou l’intensité de cet effet peut être augmentée en fonction de l’épaisseur du son recherché. Elle peut opérer à l’inverse, pour mieux espacer et étirer les frettes répétées artificiellement. On retrouve encore la marque Boss avec son modèle CH-1 Super Chorus, à un budget un peu conséquent de 115€, mais qui propose une bonne utilisation.

Wah-Wah: Cette effet très connu du Grand Public est toutefois moins utilisé que certains par les guitaristes, mais est sans doute le plus caractéristique. C’est un élément essentiel de la boîte à outils du guitariste soliste, la pédale d’effet Wah-Wah modifie le son d’une note de la guitare pour en faire la faire sonner comme si elle sortait de la bouche de quelqu’un disant le mot “wouah”. Si sur un plan technique l’effet consiste à balayer en cycles un filtrage des basses pour favoriser les aigus et vice versa, dans la pratique il permet d’ajouter un petit extra à nombreux solos, qui sembleront plus techniques. Elle donne un petit air Funky aux morceaux et ajoute un peu de relief à une ligne de solo qui manque un peu de corps. Jim Dunlop propose la GCB95 Crybaby Wah-Wah pour 85€.

Noise Gate: Sans conteste l’effet le plus simple qui soit. Il permet de contrôler le volume d’un signal audio, c’est un réducteur de bruit. Etant donné les niveaux de distorsion que peuvent atteindre les guitares associées à des pédales d’effet, amplifiés par les retours de scène, les larsens et tout type de bruits parasites pas forcément désirés, l’utilisation d’un Noise Gate peut s’avérer salvatrice : il coupe littéralement les sons qui dépassent un niveau programmé à l’avance. L’inconvénient de cela c’est que votre guitare perd un peu de son mordant, mais le son apparaît plus “propre” du fait qu’une très grande partie des bruits parasites et interférences soit complètement éradiquée. Le modèle MXR M195 Noise Clamp à 110€ est assez convaincant.

Des pédales mutli-effets sont aussi disponibles, combinant Distorsion, Delay, Compresseur ect, mais peuvent être assez compliquer à utiliser en Live contrairement à des pédales classiques. En plus des propositions sonores générées par chaque pédales d’effet, il est aussi possible de brancher plusieurs effets à la suite afin d’élargir ses possibilités sonores.

Voici quelques liens commerciaux pour découvrir l’étonnante gamme de pédales d’effets disponibles sur le marché:

Musicalement, Studio ROGZ.

Sources:

Image de couverture

 

Commentaires

mood_bad
  • Aucun commentaire
  • chat
    Ajouter un commentaire