Yueqin

Moteur de Recherche Studio ROGZ
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Littéralement “Luth en forme de Lune”, le Yueqin est un instrument cordophone Chinois. C’est un luth à manche court, pouvant jouer sur 2 octaves et demie. Il est lié au Ruan Chinois, d’où il ne serait que l’évolution. Les origines de l’instrument ont cependant assez troubles, les sources diffères entre le le IIIème et le VIème siècle. Quoiqu’il en soit, de nos jours l’instruments est assez méconnu dans le monde, en dehors des aires d’influences Chinoises. Il sert toutefois assez souvent dans les orchestres Asiatiques et principalement dans les pièces théâtrales, notamment dans l’Opéra Chinois. Il est d’ailleurs l’un des 3 principaux instruments accompagnant l’Opéra de Pékin.

Il est le symbole de la fête dans quelques minorités ethniques de Chine comme les Yis ou les Hans, entre autres qui ont l’habitude de chanter sur des musiques interprétées par cet instrument les jours de fêtes folkloriques ou pendant les mariages. Le Yueqin possède des instruments cousins très proches, notamment au Japon (Gekkin) ou au Vietnam (đàn tứ).

Le Yueqin est un instrument à cordes pincées, relativement petit puisqu’il atteint en général 60cm de longueur. Il se reconnait facilement avec ses quatre cordes métalliques (traditionnellement en soie) et ses mécanismes en bois volumineux. Sa caisse de résonance et sa table d’harmonie (qui n’est pas trouée d’une rosace), sont parfaitement circulaires (même si quelques fois elles peuvent être octogonales) et le fond est plat. L’instrument est fretté de 10 à 12 notes par corde, mais le manche ne comprend pas de réelles “cases” comme sur les guitares, le joueur appui directement sur la frette qui dépasse d’un cm du manche.. Le son si caractéristique du Yueqin (ou de la guitare-lune comme il est possible de trouver sous cette nomination) est dû au fait qu’il renferme une plaque métallique au sein sa caisse de résonance. Il présente quelque fois une volute en bois sculptée, servant à ornementer l’instrument mais permet aussi de lui donner la possibilité d’être suspendu par le manche.

Schéma d’un Yueqin [Source]

Dans le cadre du jeu, l’instrument se joue généralement en position assise, mais contrairement aux guitares, l’instrument est placé devant la poitrine en biais, mais se pratique relativement comme la guitare, une main tient l’instrument et appuis sur les cordes, pendant que l’autre gratte les cordes à l’aide d’un plectre. Ce dernier est traditionnellement en bambou, en corne de boeuf, ou en os. L’instrument joue rarement seul, et sert surtout d’accompagnement, ou joue de petites mélodies parfois.

Pour découvrir l’instrument en vidéo, voici quelques liens:

Musicalement, Studio ROGZ.

  • Sources:

Image de couverture: https://collection.maas.museum/object/19344

Commentaires

mood_bad
  • Aucun commentaire
  • chat
    Ajouter un commentaire
    %d blogueurs aiment cette page :